Le Groupe Fenestra procède à la réparation des composantes désuètes ou défectueuses des fenêtres patrimoniales en bois. Ces dernières deviennent dès lors beaucoup plus étanches. Mais plus important encore, elles offrent des performances qu’elles n’étaient pas en mesure de livrer avant d’être reconditionnées.

Le bois, plus malléable

Ce matériau, qui comporte des propriétés isolantes naturelles, est plus facile à reconditionner car il est malléable. Seuls les segments en bois devenus inutilisables sont substitués par des neufs. Les parties encore saines sont maintenues en place.

L’aluminium et l’acier

Le Groupe répare aussi les fenêtres patrimoniales en aluminium et en acier, ainsi que les fenestrations comportant un attrait esthétique certain, sans pour autant être classées patrimoniales. Il peut s’agir, par exemple, de fenêtres ornant les bâtiments institutionnels et les édifices gouvernementaux. Dans tous les cas, la réparation de fenêtres procurera une étanchéité égale, voire supérieure aux fenêtres neuves.

La restauration à tout prix

La reproduction entière d’une fenêtre ancienne altère son authenticité. Cette pratique est également contraire au concept du développement durable, dont l’État québécois fait la promotion depuis maintenant quelques années. Pour ces raisons, plusieurs municipalités imposent le maintien et la réparation des fenêtres patrimoniales.

Estimation Gratuite